Filière STMG

La filière STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion) a pour objectif de permettre à l’élève de comprendre l’organisation et le fonctionnement des organisations (entreprise, administrations, associations…)

Le bac STMG, un bac pour qui ?

Ce bac s’adresse aux élèves intéressés par la réalité du fonctionnement des organisations, les relations au travail, les usages de l’informatique (e-commerce, bases de données, outils de simulation de gestion, notions de développement web…), le marketing, la recherche et la mesure de la performance, l’analyse des décisions et l’impact des stratégies d’entreprise.
À noter : l’importance de l’enseignement général, pour la maîtrise de l’expression écrite et orale, en français et en langues vivantes étrangères, les apports culturels de l’histoire-géographie et l’appui d’un enseignement adapté de mathématiques.

Au programme

Ce bac aborde les grandes questions de la gestion des organisations, par exemple : le rôle du facteur humain, les différentes approches de la valeur, la communication, le rôle du système d’information
Il comprend :

  • un pôle technologique commun en 1re et en lien avec la spécialité choisie en terminale
  • un pôle général (français, maths, langues, histoire-géographie, philosophie et EPS)
  • un pôle économie-droit et management des organisations.

Ce dernier pôle, articulé avec le pôle technologique, donne les repères et les outils d’analyse et d’interprétation des logiques de fonctionnement des entreprises, des administrations, des associations.
Observation du fonctionnement, mesure et analyse des résultats avant leur interprétation et la préparation de décisions sont mis en œuvre dans des situations réelles ou simulées.
Pratiques des jeux sérieux (serious-game), usage d’espaces numériques de travail, notions sur la réalisation d’applications web, outils de simulation et de gestion sont au programme d’une pédagogie de l’action, basée sur la conduite d’études (en 1re) et de projets (en terminale).

Une expérimentation de Management en anglais est actuellement en cours au lycée Fragonard.

Les spécialités en terminale

Gestion et finance (non disponible au Lycée Fragonard)
Cette spécialité étudie le processus de création de la valeur, la mesure de la performance, les choix financiers et leurs impacts sur l’entreprise et ses acteurs.

Systèmes d’information de gestion
Cette spécialité s’intéresse aux enjeux de la maîtrise de l’information et de la communication avec les technologies informatiques et les réseaux et leurs apports dans la stratégie et le fonctionnement des organisations.

Ressources humaines et communication (non disponible au Lycée Fragonard)
Cette spécialité examine la dimension humaine de l’organisation et les logiques de valorisation et d’organisation du travail des acteurs au sein de l’organisation.
Marketing (mercatique)
Cette spécialité porte sur la maîtrise du marché, du point de vue du producteur comme du point de vue du consommateur, et l’impact des stratégies de communication

Poursuites d’études

Si la majorité d’entre vous se tourne vers des BTS ou des DUT , vous êtes de plus en plus nombreux à vous engager vers les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) adaptées au parcours STMG.

  • Ainsi, la CPGE économique et commerciale technologique (ECT) est ouverte aux bacheliers des 4 spécialités. Elle prépare en 2 ans, avec une grande réussite, aux concours d’entrée des écoles supérieures de commerce et de management (3 ans d’études) qui délivrent des diplômes permettant d’accéder aux métiers de l’encadrement.
  • Les classes diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) sont plutôt réservées aux bacheliers des spécialités « gestion et finance » et « systèmes d’information de gestion ».
  • Les prépas économiques ENS Cachan D1 et D2 préparent en double cursus à la fois à une licence (L2) à l’université et au concours d’entrée à l’ENS Cachan (mais aussi aux concours des écoles supérieures de commerce , à certains instituts d’études politiques ). Certaines classes sont plus orientées vers l’accueil de bacheliers STMG.

Le choix de la spécialité de Tle orientera vos décisions pour les différents BTS ou DUT.
Par exemple, vous pourrez vous orienter :

  • après la spécialité marketing, vers un BTS management des unités commerciales (MUC)
  • après la spécialité gestion et finance, vers un BTS comptabilité et gestion des organisation (CGO)
  • après la spécialité systèmes d’information de gestion, de préférence vers un BTS services informatiques aux organisations (SIO) option A ou option B
  • après la spécialité ressources humaines et communication, vers un BTS assistant de manager (AM)

Mais vos possibilités de parcours resteront toujours largement ouvertes et chacune des spécialités de terminale conduit à de nombreuses possibilités de choix de BTS ou de DUT.

Vous êtes nombreux à poursuivre après le BTS ou le DUT, soit en licence pro , soit vers des grandes écoles ou des masters, directement par concours ou après une année spéciale de CPGE (ATS).

L’université est choisie par 22 % d’entre vous, dans les cursus d’AES ou d’économie-gestion . Mais, attention, les études universitaires demandent beaucoup d’autonomie dans l’organisation de son travail personnel, une solide culture générale et une grande implication dans son projet sur toute la durée du cursus.
Les écoles spécialisées (en commerce, gestion et comptabilité, mais aussi dans le paramédical et le social ) vous sont également accessibles. Compter 3 à 5 ans d’études.

Perspectives professionnelles

Insertion à bac+2 ou bac+5
Le bac STMG prépare à des poursuites d’études larges pour une insertion professionnelle rapide (bac + 2) ou plus longue (bac + 5) dans les champs d’activité de la gestion : finance et contrôle de gestion, systèmes d’information, ressources humaines, marketing, communication.
Avec un bac + 2, on peut occuper un poste d’assistant de direction, d’assistant de gestion en PME-PMI, de responsable d’unité commerciale, de développeur d’applications ou de technicien réseau…

Avec un bac + 5, un poste de chargé de clientèle banque, chef de produit marketing, d’analyste financier, de chef de projet, d’administrateur réseau…

Secteurs d’activités et postes très variés
De nombreux secteurs d’activité peuvent être envisagés : banque, assurance , professions immobilières, grande distribution , conseils et services numériques, mais aussi l’industrie, l’expertise comptable , l’enseignement , etc.

La fonction publique constitue aussi un débouché non négligeable : concours de contrôleur (des impôts, des douanes, du travail ou du Trésor), de secrétaire administratif, de rédacteur territorial…

Source Onisep